DÉROULÉ DE LA THÉRAPIE TOMATIS POUR MAËLYNE

PREMIÈRE SESSION = du 21 oct au 1er novembre 2016

Après plusieurs mois d’attente, ça y est : Maëlyne a commencé la thérapie Tomatis en octobre 2016 !!!

Ce projet a pu se concrétiser grâce à tous ceux qui se sont mobilisés pour nous et ont contribué à l’Association, merci encore du fond du cœur pour cette aide précieuse.

Pour rappel, la méthode Tomatis part du principe que l’oreille ne sert pas uniquement à entendre. Elle stimule notre cerveau et détermine notre équilibre. Une bonne écoute est donc primordiale pour favoriser le développement personnel.
Maëlyne effectue des séances d’écoute répétées en utilisant des appareils spécialement conçus pour stimuler le cerveau et l’aider progressivement à mieux analyser le message sensoriel et à maîtriser ses émotions.
Si vous souhaitez plus d’infos sur le fonctionnement technique de cette méthode cliquez sur le lien ci-dessous :

LA MÉTHODE TOMATIS

Cette méthode est appliquée dans de très nombreux instituts et écoles à travers le monde, mais nous avons décidé de la suivre dans le centre d’origine qui a déjà fait ses preuves depuis 1983: l’Institut Atlantis situé dans la ville de Saint-Trond en Belgique (à environ 30kms de Liège)

Nous sommes donc allés en Belgique une première fois pendant 14 jours, pour que Maëlyne puisse bénéficier de cette thérapie et être suivie par le fondateur de ce centre, lui-même, Jozef Vervoort, fort de son expérience qu’il exerce depuis plus de 30 ans.

L’offre de l’Institut Atlantis à Saint Trond a la particularité d’être globale.
En effet, l’établissement comprend, au sein des mêmes locaux, des salles d’écoutes, des hébergements, un parc, un restaurant et même des structures de jeux intérieures. Tout a été pensé et conçu pour que les enfants se sentent bien et que les familles puissent partager des moments de convivialité et d’échange.

Nous avons rencontré la directrice du centre avec laquelle nous avons élaboré le projet à long terme pour Maëlyne et établi l’axe de travail sur lequel insister dés à présent : la concentration et l’apaisement afin de limiter la frustration et l’excès d’émotion qui engendrent parfois des crises.

Les journées de Maëlyne ont donc été partagées entre les séances d’écoute (3 fois 1h30 par jour) et des moments de détente (1h30 de pause entre chaque séance).

Vous trouverez toutes les explications dans les textes qui accompagnent les photos ci dessous.


 .

DEUXIÈME SESSION = du 18 au 23 décembre 2016

Nous avons pu constater les bénéfices de la thérapie dans les semaines qui ont suivi cette 1ère session.
Maëlyne articule de mieux en mieux et adopte un langage plus construit, prononce de nouveaux mots et a aussi gagné en concentration.
Par ailleurs, c’est au niveau moteur qu’on voit les plus gros progrès car Maëlyne se déplace beaucoup plus aisément (elle court) et n’hésite plus, par exemple, à remonter des toboggans à l’envers en utilisant la pointe de ses pieds.
C’est d’après ce constat que les thérapeutes ont décidé de passer à la vitesse supérieure lors de cette deuxième session tant au niveau des morceaux de musiques sélectionnés qu’au niveau des exercices proposés.

En effet, nous avons intensifié les exercices qu’elle connaissait et en avons proposé des nouveaux.

Vous trouverez tous les détails et explications dans les textes qui accompagnent les photos ci dessous

 

TROISIÈME SESSION = du 12 au 16 février 2017

La 1ère session d’octobre 2016 était vraiment basée sur la découverte et la mise en place de ce dispositif; la deuxième session en décembre 2016 a permis d’intensifier les exercices; cette troisième session a pour objectif de personnaliser et de réajuster le programme de Maëlyne.

En effet, nous avons remonté les résultats positifs des deux premières sessions à la directrice du Centre qui nous a donc proposé de personnaliser au maximum le programme d’écoute et les exercices afin qu’ils puissent agir spécifiquement sur des axes précis qu’il faut travailler chez Maëlyne.

Par ailleurs, compte tenu des progrès encourageants obtenus grâce à ce programme, nous avons instauré un nouveau planning pour l’année 2017.

Nous allons y retourner 3 fois d’ici la fin de l’année (une session toutes les 10-11 semaines maximum): Nous y allons donc en mai pour une 4ème session, en juillet/août pour une 5ème session et en octobre/novembre pour une 6ème session.

Cela fera donc un an de traitement au cours duquel nous pourrons refaire un « Brain Mapping » (cartographie du cerveau) afin de constater les effets de la thérapie directement sur le cerveau de Maëlyne.

C’est pourquoi, nous allons organiser un autre grand événement pour l’association d’ici la fin de l’année pour pouvoir financer ces sessions supplémentaires. Merci d’avance pour votre soutien.

Vous trouverez toutes les infos de la semaine écoulée dans les textes qui accompagnent les photos ci dessous.

 

QUATRIÈME ET CINQUIÈME SESSION = du 29 avril au 6 mai 2017 et du 11 au 18 juillet 2017
Les 4ème et 5ème sessions de la thérapie ont permis non seulement de continuer à renforcer le programme personnalisé et adapté à l’évolution de Maëlyne mais également de faire un bilan sur les effets de la méthode depuis octobre 2016.

En effet, Maëlyne a réalisé un nouveau Brain Mapping en juillet 2017 et les résultats ont conforté ce que tout son entourage avait remarqué depuis plusieurs semaines: une nette évolution au niveau moteur mais aussi au niveau de l’élocution et de la construction des phrases (syntaxe).

Les clichés pris lors du brain mapping ont également révélé que l’hémisphère droit et gauche se développent de façon quasi équivalente ce qui n’était pas le cas avant la thérapie.

Nous avons donc désormais terminé la première phase du processus et allons entamer la deuxième phase lors de notre prochaine session début novembre 2017 avec la mise en place de “l’accouchement sonique”.

Nous avons donc hâte d’y être !!!

Vous trouverez ci dessous, deux photos prises lors du Brain Mapping effectué en Juillet.

 

SIXÈME SESSION = du 5 au 11 novembre 2017 : « L’ACCOUCHEMENT SONIQUE »
Voilà maintenant un an que Maëlyne suit sa thérapie en Belgique grâce aux gains générés par l’Association et ses progrès sont très satisfaisants.
En effet, au niveau intellectuel Maëlyne prononce bien mieux les mots, fait des phrases beaucoup plus construites et a gagné en attention et concentration. Quant au niveau moteur, ça n’est même plus comparable car désormais elle court, danse et grimpe beaucoup plus aisément.
Fort de ce constat, le Centre Atlantis nous a donc invité à passer à la seconde étape de la thérapie : la phase active.


Jusqu’alors Maëlyne était dans ce qu’on appelle la phase passive, indispensable pour la mise en place de la thérapie.
Bien qu’elle faisait des exercices moteurs entre les séances (cheval thérapeutique, Giger : vélo allongé, bal à vis X) la thérapie se basait exclusivement sur une écoute des musiques et de la voix de maman diffusées dans le casque.
Lors de cette dernière session, les thérapeutes ont donc procédé à « l’accouchement sonique » c’est-à-dire qu’ils ont retiré progressivement les filtres du morceau enregistré avec la voix de maman pour arriver à un résultat non filtré.
Cette phase est une des plus importantes dans la thérapie Tomatis car elle marque le début d’un autre programme où l’enfant est alors « acteur » de ses écoutes.
En effet, désormais à chaque début de séance, Maëlyne va dans un studio enregistrer sa propre voix dans un micro et va ensuite écouter ces enregistrements dans son casque avec l’effet Tomatis.
Le fait d’entendre sa propre voix stimule beaucoup plus le cerveau et aux dires des autres parents ayant déjà bénéficié de cette expérience c’est vraiment à partir de cette étape que les résultats sur les enfants sont les plus probants.
Par ailleurs, lors des phases où Maëlyne n’écoute pas sa propre voix, les thérapeutes lui diffusent un programme spécifique pour travailler les parties du cerveau qui contrôlent les points sur lesquels Maëlyne doit encore progresser : la concentration et avoir un comportement adapté.


Nous avons hâte d’y retourner en février pour continuer ce programme.


Vous trouverez ci-dessous des photos de Maëlyne en pleine séance d’écoute ainsi que lors d’un enregistrement.


 

SEPTIÈME SESSION = du 26 février au 2 mars 2018
Cette septième session a été marquée par l’orientation du programme d’écoute sur le comportement.
En effet, nous avons fait part des nouveaux progrès de Maëlyne depuis novembre à la directrice du centre Atlantis VZW : Maëlyne prononce de mieux en mieux les mots et progresse dans l’apprentissage des lettres et des chiffres.
Mais nous lui avons aussi dit que le comportement restait encore à travailler. (état d’hyperactivité permanente, difficultés dans les transitions…)

Elle nous a donc conseillé d’accentuer ces 5 jours de thérapie sur la stimulation de la zone du lobe frontal du cerveau afin de travailler sur le comportement de Maëlyne. Certaines séances des sessions précédentes étaient déjà orientées sur cette zone mais désormais elles le seront toutes.

Le lobe frontal intervient essentiellement dans la planification, le langage et le mouvement volontaire. Le fait de travailler sur cette zone, va permettre de réduire un peu la désinhibition de Maëlyne (c’est à dire réduire les difficultés à se contrôler, les comportements inadéquats ou apprendre à stopper une action au bon moment.)
Dans tous les cas, le fait de travailler sur le comportement de Maëlyne aura implicitement un impact positif sur ses apprentissages.

Vous trouverez ci-dessous quelques photos de cette semaine en Belgique sous la neige.

 

HUITIÈME SESSION (du 27 avril au 2 mai 2018), NEUVIÈME SESSION (du 16 au 20 juillet 2018) et DIXIÈME SESSION(du 28 octobre au 2 novembre 2018)
Les 8ème et 9ème sessions de la thérapie se sont déroulées dans la continuité de la 7ème session avec l’orientation du programme d’écoute sur le comportement.

En effet, ça fait maintenant 2 ans que Maëlyne suit la thérapie Tomatis en Belgique et l’heure est venue de faire un premier bilan sur le chemin parcouru.

Nous avions défini, à l’origine, trois axes de progression : les apprentissages scolaires, le développement psychomoteur et le travail sur les comportements inadaptés.

Les bons résultats vus lors du Brain Mapping (cartographie du cerveau) réalisé lors de cette dernière session illustrent parfaitement ce que tout le monde a pu constater depuis 2 ans : la progression de Maëlyne dans les apprentissages scolaires a été considérable (Maëlyne parle beaucoup mieux, reconnaît des mots et commence à lire des phonèmes) mais elle a aussi énormément progressé au niveau psychomoteur (elle est de plus en plus à l’aise dans ses déplacements et elle ne porte plus de couches depuis peu)

Nous allons donc continuer à travailler dans ce sens en poursuivant la prise en charge multi-disciplinaire (orthophoniste, kiné, équithérapie, école Montessori…) afin de rendre Maëlyne la plus autonome possible.

Néanmoins, force est de constater que Maëlyne a développé de plus en plus de comportements inadaptés (stéréotypies, recherche d’attention permanente, hyperactivité, opposition, crises…) qui se sont accentués depuis l’année dernière (année au cours de laquelle Maëlyne a été contrainte de voir son inclusion scolaire parmi les autres enfants passer de 27h à 7h par semaine) et c’est donc sur cet axe que nous devons désormais concentrer tous nos efforts.

Par conséquent, toutes les prochaines sessions de la thérapie Tomatis seront exclusivement axées sur le comportement. En effet, jusqu’à présent le programme d’écoute stimulait en priorité l’hémisphère droit du cerveau (celui qui sert de « bibliothèque de données »), désormais, la stimulation sera plus équilibrée avec l’hémisphère gauche (celui qui « applique les connaissances »).

Par ailleurs, nous avons décidé également de suivre une formation sur des méthodes spécifiques qui apprennent à établir un cadre structuré dans lequel les conditions sont optimales pour que Maëlyne puisse développer les mêmes habiletés sociales que les autres enfants acquièrent naturellement.

Vous trouverez ci-dessous des photos des 8ème, 9ème et 10ème sessions de la thérapie Tomatis de Maëlyne

4 commentaires sur “DÉROULÉ DE LA THÉRAPIE TOMATIS POUR MAËLYNE”

  1. J’ai encore des questions : je ne connais pas Mayline. Quel est son problème de départ?
    Et aussi, à St Trond, on parle flamand. Vous êtes accueillis en français dans ce Centre qui a l’air vraiment super?
    J’aime bcp le concept d’accueillir toute la famille et d’intégrer plusieurs approches…

    1. Bonjour Marie,

      Merci pour votre commentaire.
      Pour répondre à vos questions, Maëlyne présente une délétion du chromosome 18, vous trouverez toutes les infos sur cette anomalie génétique sur ce même site à la page suivante

      http://www.unavenirpourmae.com/la-deletion-18q/

      Le centre Atlantis vzw est situé dans la province du Limbourg, il s’agit bien de la partie flamande de la Belgique mais de nombreux employés du centre parlent bien le français.

      Ce centre a la particularité d’offrir un programme global (écoute, exercices physiques, lieu de détente, jeux pour les enfants) ce qui donne vraiment la sensation de participer à une cure.

Laisser un commentaire